Le voyage de noces en Espagne

itinéraire
itinéraire

Itinéraire détaillé :

- Train de nuit : Paris-Port Bou

petite escale sur la plage de Port Bou pour un 1er ptit dèj espanol

Train : Port-Bou-Barcelone

 

- Tren hotel : Barcelone - Ponferrada

- Voiture AR : Ponferrada- Caracebo de Compludo

- Autobus : Ponferrada- Santiago de Compostela

- Autobus : Santiago de Compostela-Ribeira

- Autobus : Ribeira-Oviedo

-Autobus : Oviedo-Santander

- Bateau ferry : Santander- Roscoff (via Plymouth)

- Autobus Ter : Roscoff-Morlaix

- Train : Morlaix - Lorient (via Brest et Quimper)

Quelques mots sur ce beau voyage...

 

Tout d'abord merci à tous vos dons qui ont permis qu'on en profite pleinement !!!

 

Comme vous avez été généreux, cela nous à même permis de rajouter quelques jours à Londres auparavant ainsi que quelques cadeaux :-)

 

Ce voyage fut vraiment magnifique à bien des points de vue : paysages, rencontres, moments de calme et sérénité et moments d'animations joyeuses !...

Des villes: Barcelone, Santiago, Oviedo

La plage: Ribeira, Santander

La montagne: Ponferrada et Carracedo de Compludo

 

Quelques annecdotes :

 

Barcelone :

Voyage des parfaits touristes, nous avons découvert l'architecture de Gaudi (Sagrada Familia encore en travaux pour quelques années, Park Guell et sa célèbre Salamandre...), ballade sur les Ramblas au milieu des "statues de rue vivantes", tapas et restau notamment plusieurs endroits du nom de "Organic is orgasmic" ! 

 

Ponferrada :

Arrivée tot le matin par le train de nuit, nous croisons de nombreux pélerins levés à l'aube marchant vers la prochaine étape. Nous retrouvons Morgane (une amie de Lycée de Jérémie) qui nous emmène nous perdre au bout d'une piste de montagne dans son petit village perché :

 

Carracebo de Compludo :

Ici, la lumière vient du soleil, l'eau du ruisseau, le repas du potager...

Evidemment, les capteurs solaires de chez Ikea, c'est pratique pour lire un bouquin le soir !

La douche (solaire) se situe à quelques centaines de mètre de la maison, au coin d'une ruine (attention aux orties en posant ton savon sur les cailloux...).

Et les toilettes (sèches) sont à l'autre bout du village (ce qui signifie pas bien loin quand même).

Une vraie sérénité de se retrouver face à la nature et de pouvoir regarder les étoiles le soir.

 

Santiago de Compostela :

La "pensión" s'appelle "La bruja" (comprendre la sorcière en espagnol), bienvenue en Galice, terre des légendes ! 

Nous avons pu visiter la ville ancienne, envahie de pélerins en cette année sainte (l'année oú la St Jacques tombe un dimanche est année sainte, à cette occasion la "puerta santa" de la Cathédrale est ouverte, on peut y entrer par la pour se faire pardonner tous ses péchers.) Vu le nombre de pélerins attendant pour se faire pardonner, nous avons renoncé aux 2h d'attente pour entrer dans la Cathédrale... 

Nous avons découvert d'autres secrets de cette ville, notamment grace à une visite nocturne ou nous avons apperçu le fantome de la Cathédrale et gouté à la "quemada" un alcool préparé flambé et spécialité locale. 

 

Ribeira :

L'extrème ouest de la Galice, le bout du monde... D'ailleurs pas très loin du Cap Finisterra.

Baignade et farniente sur la plage... Ballade entre les dunes du parc naturel de Corrubedo, une escale très nature, avec des paysages superbes sur la Baie d'Arousa (photo panoramic).

 

Oviedo :

Accueil en couch-surfing chez l'habitant. Visite de la ville et explication des traditions locale. Pour cela, nous dînons dans une "cidrerie". En parfait touristes que nous étions, nous dérogiions à toutes les traditions une à une... Faut dire que se laisser servir le cidre comme le thé marocain, on avait pas trop l'habitude nous !! 

Et puis de retour au logis de notre hote, celui ci se rend compte qu'il a perdu ses clés. Nous retraversons la ville jusqu'au pub irlandais ou nous étions pour... ne pas les retrouver. Alors, pour ne pas finir la nuit à errer dans les rues d'Oviedo, nous allons sonné chez une amie de Chús (Jésus de son prénom) qui possède un double de ses clés. 

Retraversée de la ville pour trouver un lit bien mérité après ces aventures nocturnes.

 

Santander : départ pour le ferry de retour. Une journée et demi de traversée : à bord, piscine, restau, ou bière sur le pont !

 

Nous voila retourné en Bretagne, avec une envie... retourner là-bas ! !!